Des pavés fabriqués à partir de coquilles saint-jacques : de l’assiette à l’avenue FOCH, il n’y a qu’un pas !

La coquille Saint-Jacques est un produit d’exception très consommé en fin d’année. En plus d’être un mets très raffiné, elle peut s’avérer être un matériau très intéressant pour l’industrie des travaux publics. Cette gestion intelligente des déchets recyclé sa très vite intéressé la ville de WIMEREUX, qui a fait le pari de l’intégrer dans son projet de réhabilitation de l’avenue FOCH.

1- UN PAVE À DÉCHETS COQUILLÉS C’EST QUOI ?

C’est à l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction de Caen qu’a été mis au point l’éco pavé drainant, fabriqué à partir d’éclats de coquillages.
Développés à partir de 2011, les premiers pavés baptisés VECOP ont vu le jour en 2015. Ce dernier est un matériau écologique qui remplace une partie des granulats par des éclats de coquilles Saint-jacques (30 %). Ainsi, ce béton permet la fabrication de pavés absorbants, évitant la stagnation d’eau en surface et permettant l’évacuation des eaux pluviales en pénétrant sous les pavés.

2- UNE FILIÈRE COURTE POUR DU«MADE IN» HAUTS-DE-FRANCE

En effet, Wimereux est la première ville à utiliser ce procédé à grande échelle. Une évidence pour la Commune, puisque c’est dans la «BASSURELLE», zone de pêche située entre Dieppe et Boulogne-sur mer, que l’on pêche ces fameuses coquilles.
C’est la société ALKERN (spécialisée dans la fabrication de bloc béton et de produits en béton) qui a acheté le brevet et qui commercialise pour la première fois et à Wimereux les VECOP.
Ainsi, c’est toute une économie locale qui se créée autour de ce pavé, privilégiant des filières courtes et s’inscrivant dans une démarche de développement durable puisque l’usage de cette ressource permet également de lutter contre l’excès de déchets.

Pêche, consommation, inertage, broyage ….tout se passe dans notre belle région !

3- COMMENT EST FABRIQUE CE PAVE ?

le principe de fabrication est simple :

les coquilles vides sont stockées sur le site de Capécure afin de sécher naturellement,dans le but d’éliminer toutes les traces de matières organiques.
– elles sont ensuite concassées et réduites en poudre pour être intégrées aux autres composants pour la fabrication.

Sur le site de fabrication, à 2 heures de Wimereux, dans les locaux d’ALKERN, une presse vibrante donne forme aux milliers de pavés commandés pour la place FOCH.après le séchage, le contrôle qualité et le conditionnement, les pavés seront acheminés pour la mise en place par l’entreprise Colas sur la période avril/mai.

Articles récents

Vous recherchez…